Hellébores mi amor !


Ils sont arrivés par hasard au jardin il y a 6 ou 7 ans, je cherchais simplement des fleurs pour égayer les massifs pendant la morte saison.


Au départ réservés au bois ou à des massifs éloignés ils ont depuis conquis leur place près de la maison grâce à leurs nombreuses qualités. Est-ce parce qu’il y a le mot rose dans leur nom ? J’affectionne tout particulièrement la forme de leurs fleurs surtout lorsqu’elles sont  doubles et les nombreuses et subtiles variations de leurs coloris. Ce sont des plantes très solides une fois installées et bien résistantes à la sécheresse et au froid. 


Du coup je les utilise en fond de massifs, l’hiver ils font le show, l’été leur feuillage abondant vert foncé et coriace sert de faire valoir aux autres floraisons.
Cerise sur le gâteau les abeilles se régalent de leur pollen à une période où il n’y a pas grand-chose pour elles…

Abeilles sur hellébore niger photo de 2017

Bon ils ont aussi leurs petits défauts, les fleurs penchent souvent la tête et à moins d’être un escargot ou d’aimer se mettre à plat ventre il est difficile d’en apercevoir le cœur. Les nouveaux hybrides comme les « Anna’s Red» et «Penny’s Pink » possèdent des fleurs qui font presque un angle à 90° donc sont bien plus visibles. Très souvent chez les orientalis, la floraison est masquée par le feuillage. Depuis quelques années, je coupe les feuilles en décembre ou janvier, dégageant les tiges florales. Cela ne porte pas préjudice à la plante car le nouveau feuillage apparaît juste après.

les fleurs d'"Anna's Red" sont plus érigées sauf lorsqu'il gèle...

Au départ juste un lot d’orientalis estampillé « red spotted hybrid » et un « Lucy black » dénichés dans une jardinerie. Des plants tout petits, pas fleuris, mais une étiquette pleine de promesses, et c’est le début d’une collection qui commence mine de rien.
Après des premiers temps difficiles, les lapins appréciant leur feuillage, et une transplantation vers d’autres lieux du jardin moins exposés à la voracité de ces rongeurs affamés, les touffes se sont mises à grossir.


Les floraisons deux ou trois ans plus tard, ont révélées de jolis hellébores blancs, roses avec différentes variantes, picotee (avec un ourlé de couleur plus foncé), ou encore spotted (lorsque les fleurs sont légèrement mouchetés) et un très beau noir à tiges pourpres.






J’ai également planté des hellébores niger aux tiges minuscules mais à la floraison plus précoce, parfois généreuse certaines années et des foetidus si jolis avec leurs clochettes vertes ourlées de rouge.

héllebore niger photo 2017

hellébore foetide photo 2017

photo 2017

Depuis d’autres trésors ramenés au cours de mes voyages ou de fêtes de plantes sont venues les rejoindre. Rapportés il y a deux ans de Hollande la série des « Double Ellen » noir, rose et blanc.


L’an dernier après un petit tour au Jardin de Berville, plusieurs autres hybrides ont fait leur entrée : « Anna’s Red» et «Penny’s Pink » ainsi que « Winter Moonbean » et puis bien sur les sublimes hybridations de Thierry Delabroye des doubles picotee, un à fleurs d’anémone, un jaune double, un couleur orangée et enfin un hellébore à feuillage jaune…

"Winter Moonbean" photo 2017


photo 2017

"Anna's Red"


hellébore à feuillage jaune

Dernièrement un hellébore « Spring Promise sp Elly » et le cultivar « Winter Darling » ont rejoint la cour.

"Winter Darling"


"Spring Promise sp Elly"


Et puis… ce que j’espérais s’est enfin produit,lire l'article de 2016 qui leur était consacré mes hellébores ont fait des petits bébés ! Et certains sont bien différents de leurs parents… Plusieurs pieds rose foncé presque violacé et un petit blanc guttatus (les mouchetures forment de larges tâches) viennent d’éclore.  Je suis aux anges ! Mais il faut s’armer de patience car les semis mettent 2 à 3 ans avant de fleurir…



L’année dernière un des « Double Ellen », le blanc, s’est ressemé abondamment…
J’attends avec impatience le résultat…


Tiens si on se donnait rendez-vous dans deux ans ?


Commentaires

  1. Quelle belle famille ! Encore très peu représentée chez moi, mais tes photos ne peuvent que me convaincre. Celles à fleurs d'anémone notamment me font craquer.
    Je ne sais pas si c'est la baisse des températures qui les a ramenées mais le couple de mésanges à longues queues est de retour. Une troupe de pinsons vient régulièrement aussi en plus des mésanges noires, charbonnières, merles, moineaux et rouge-gorges. Puis nous avons eu toute une troupe de gros-becs casse-noyaux. Ils sont très farouches. Encore quelques journées difficiles pour eux et les plantes. Après nous pourrons retourner "patouiller" dehors. Bonne semaine. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Florence,
      Moi je craque pour les doubles, ou pour les picotee très marquées...Les nouveaux coloris jaunes et orangés sont aussi très attractives.
      Tu as bien de la chance pour les gros becs, ici on en voit pas encore...
      Bonne semaine glacée.
      Bise

      Supprimer
  2. Magnifique "collection"!!! Je suis une petite joueuse à côté : je n'en ai que sept au jardin 😊. Mais je compte bien agrandir la famille, notamment grâce aux semis que je viens de faire !
    Bonne soirée, Véro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      C'est un peu mon problème... quand j'aime je commence une collection. C'est pour cela que j'ai un grand jardin...
      Bonne soirée

      Supprimer
  3. Et bien dis donc, tu en as une sacré collection ! Je commence juste de mon côté. Mais de les voir dans ton jardin, donne très envie :-)
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Estelle,
      Tu vas voir on s'y laisse vite prendre...
      bonne soirée

      Supprimer
  4. Quelle sublime collection. Ils sont plus beaux les uns que les autres. Tu as en plus des bébés. Décidément ces roses de l'hiver ont tout pour nous plaire. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Patricia,
      Les bébés hellébores c'est la cerise sur le gâteau, j'attendais ça avec impatience... C'est tellement excitant.
      Bises

      Supprimer
  5. Salut Béné,
    oui, quand on met le doigt dedans, on ne peut plus s'arrêter! Malheureusement, comme tu le fais remarquer, on ne voit pas toujours bien l'intérieur des fleurs. J'ai eu un énorme coup de foudre l'an dernier pour plusieures hellébores qui m'ont charmée avec leur beau cœur - mais que je ne peux finalement admirer que si je me mets à leur niveaux (ils le méritent!!!). Du coup, je m'oriente maintenant plutôt vers des fleurs joliment colorées "extérieurement" et tant pis pour un merveilleux mouchetage dans le cœur. Ton "Winter Darling" serait parfait et tellement charmant!!! Les hellébores sont de vraies reines (ou rois? vu que c'est un nom masculin, hmmmm)! Tu as eu une très bonne idée de les mettre en fond de massif, j'y penserai...
    Bises
    Cordula

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Cordula,
      Si tes hellébores sont des orientalis, n'hésite pas à couper leur feuillage pour profiter de la floraison. Et puis, des fleurs penchées vers le sol c'est un atout lorsque l'on a des abeilles car le pollen est toujours sec...
      "Winter Darling" est un de mes derniers coups de coeur ravie qu'il te plaise.
      bonne semaine
      bises

      Supprimer
  6. Effectivement, quand on aime, on ne compte pas, bravo et merci pour le partage de cette belle collection.
    Bel après midi, danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Danielle,
      Collection que j'espère bien agrandir encore!
      Bonne soirée

      Supprimer
  7. Quand on aime, on ne compte pas.
    Quelle belle collection! J'ai le même défaut que toi, lorsque j'apprécie une vivace, j'ai tendance à vouloir posséder toutes les variétés!
    Comment ont réagi tes hellebores au froid? Moins 13 degrés ici et elles ne se sont toujours pas relevées.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sophie,
      L'envie de collectionner quand ça vous prend...
      Heureusement que nous avons fait les photos avant la vague de froid car elles sont toutes gelées et je doute qu'elles se redressent... Quoique parfois la nature est surprenante...
      Bonne soirée

      Supprimer
  8. Tu as une bien belle collection d'hellébores, je découvre chez toi les variétés jaunes, je n'en possède pas c'est un tort!
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Ces hellébores proviennent de chez Thierry Delabroye le génial hybrideur français.
      Bonne soirée

      Supprimer
  9. Très jolie collection Bénédicte. Ici difficile d'en trouver des nouvelles, c'est dommage parc qu'il y a une spécialiste à côté mais il me emble avoir entendu dire qu'elle n'en vendait pas. J'aime tout particulièrement Spring Promise. Belle semaine.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

articles les plus consultés

La bouture à l’étouffée

Les championnes du régime sans eau

Paul transon, un gentil géant.

Rétrospective juillet : des floraisons à foison!

Aménagement de la cour, épisode 2 : la mise en oeuvre sur le terrain

Le sentier aux bassines (le bois jardiné 2)

Le jardin sauvage

La floraison des rosiers

Rétrospective mars : émergence

Un an ensemble